Agir en cas de douleur

Il existe différentes modalités de prise en charge pour soulager la douleur, avec ou sans médicament (1).

En cas de douleur aiguë due à un saignement, il faut administrer un facteur anti-hémophilique le plus rapidement possible pour arrêter ce saignement (2,3). Le soulagement de la douleur peut être obtenu en employant le protocole RICE pour : Repos – Immobilisation et glace – Compression – Élévation (4). L’utilisation de médicaments antalgiques peut aider à soulager la douleur (3,5). Des techniques non médicamenteuses peuvent aussi utiles comme la médecine physique, la kinésithérapie, l’acupuncture, l’hypnose ou l’autohypnose (1,3).

En cas de douleur chronique, les techniques non médicamenteuses mentionnées contre la douleur aiguë peuvent également être envisagées (3,1). Du côté des médicaments, divers antalgiques peuvent être utilisés selon l’intensité de la douleur. Le recours à un médecin spécialiste dans la prise en charge de la douleur peut être utile pour optimiser l’utilisation des antalgiques et éviter tout risque de dépendance (1). Enfin, un soutien psychologique peut aussi aider à gérer la douleur (1).
Sur le long terme, l’ajustement du traitement anti-hémophilique prophylactique peut être utile pour réduire la douleur. Le recours à la chirurgie peut aussi être nécessaire (3).

 

En savoir plus :

Que faire en cas d’hémarthrose ?

Les bienfaits de la kinésithérapie


Références :
1. Nègre I. Rôle des équipes douleur dans la prise en charge des patients hémophiles. Douleurs : Évaluation – Diagnostic – Traitement 2018:19;63-70.
2. Srivastava A, et al. WFH Guidelines for the Management of Hemophilia, 3rd edition. Haemophilia 2020;26(Suppl 6):1-158.
3. Auerswald G, et al. Pain and pain management in haemophilia. Blood Coagul Fibrinolysis 2016;27(8):845-854.
4. Société canadienne de l’hémophilie. Guide à l’intention des familles. 2010. Disponible sur www.hemophilia.ca
5. Hanley J, et al. Guidelines for the management of acute joint bleeds and chronic synovitis in haemophilia: A United Kingdom Haemophilia Centre Doctors’ Organisation (UKHCDO) guideline. Haemophilia 2017;23(4):511-520.

HAUT