Il te manque un facteur de coagulation ?

L’hémophilie est causée par l’absence ou un manque d’un facteur de coagulation (1).
En cas de saignement chez l’hémophile, le caillot permettant la coagulation ne se forme pas correctement : une personne hémophile ne saigne pas plus quand elle se blesse, mais elle saigne plus longtemps (1).

Moins il y a de facteur de coagulation dans le sang, plus l’hémophilie est sévère, et plus les saignements risquent de se produire souvent et facilement (2).

Lorsqu’ils se produisent dans les muscles, ils forment ce que l’on appelle des hématomes (3).
Lorsqu’ils se produisent dans les articulations (coude, genou, cheville…), ce sont des hémarthroses : elles entraînent des douleurs et risquent surtout, sans que tu t’en rendes compte, d’abîmer l’articulation, qui sera de plus en plus fragile et difficile à faire bouger (3).

Les saignements les plus fréquents se produisent au niveau des articulations, en particulier les chevilles, les genoux et les coudes (2).

 

Références :
1. Association Française des Hémophiles. Qu’est-ce que l’hémophilie ? https://afh.asso.fr/je-minforme/comprendre-les-maladies-hemorragiques/hemophilie/quest-ce-que-lhemophilie/ consulté le 07/12/17.
2. Fédération Mondiale de l’Hémophilie. Lignes directrices pour la prise en charge de l’hémophilie. 2e édition. Blackwell Publishing Ltd., 2012.
3. Association Française des Hémophiles. Les symptômes de l’hémophilie. https://afh.asso.fr/je-minforme/comprendre-les-maladies-hemorragiques/hemophilie/symptomes-hemophilie/ consulté le 07/12/17.
Nouveaux articles bientôt disponibles !
Inscris-toi pour en être averti !