Où en est-il de la prise de son traitement ?

Votre enfant rencontre des difficultés dans la prise de son traitement ?

De nombreuses raisons peuvent l’amener à ne pas prendre toutes les doses de facteur anti-hémophilique prescrites par son médecin… et ce n’est pas bon pour ses articulations !
Il est important de bien comprendre quelles sont ces raisons, pour l’aider à trouver des solutions qui lui conviennent et qui maintiennent ses articulations en sécurité.

Ces citations sont présentées à titre illustratif et ne sont pas des reprises littérales de formules utilisées par des patients hémophiles.

 

Savez-vous que :

  • Dans le cas d’un traitement à la demande, les injections de facteur doivent débuter le plus tôt possible après la survenue d’un saignement pour traiter l’hémorragie et prévenir les séquelles (1).
  • L’administration du traitement prophylactique doit être adaptée à l’activité physique (doses et moment des injections) (2,3).

 

N’oubliez pas qu’une prise suffisante et régulière d’un traitement coagulant adapté protège ses articulations (2)

 

Références :
1. Orphanet. L’hémophilie. https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Hemophilie-FRfrPub646v01.pdf consulté le 19/02/2018.
2. Haute Autorité de Santé. Hémophilies et affections constitutionnelles de l’hémostase graves Protocole national de diagnostic et de soins pour une maladie rare. Guide – Affection de longue durée. Janvier 2007.
3. Fédération Mondiale de l’Hémophilie. Lignes directrices pour la prise en charge de l’hémophilie. 2e édition. Blackwell Publishing Ltd., 2012.
Nouveaux articles bientôt disponibles !
Inscrivez-vous pour en être averti !