Pourquoi le taux résiduel de facteur anti-hémophilique est-il important ?

Suite à une injection, la quantité de facteur anti-hémophilique présente dans le sang va diminuer progressivement (1).

Le taux résiduel du facteur correspond à la quantité de facteur présente dans le sang à un instant donné, par exemple, juste avant une nouvelle injection.

Le taux résiduel cible est le taux résiduel de facteur anti-hémophilique circulant minimal au-dessous duquel il y a risque de saignement. Il est différent pour chaque personne hémophile (2).

 

Représentation schématique de l’évolution de la quantité de facteur anti-hémophilique
dans le sang au cours du temps

 

La période durant laquelle la quantité de facteur anti-hémophilique dans le sang est en-dessous du taux résiduel cible est une période de risque augmenté de saignement, qui contribue à la détérioration progressive des articulations (2).

Lors d’un traitement prophylactique, le taux résiduel doit être maintenu en permanence à un niveau suffisamment élevé dans le sang pour éviter les saignements et protéger les articulations (2,3).

Lors de la détermination des doses et protocoles du traitement prophylactique, les taux résiduels cibles de facteur anti-hémophilique doivent être individualisés selon la situation de chaque personne (2,3).

 

Références :
1. Société Française d’Hématologie. L’hémophilie en quelques mots. http://sfh.hematologie.net/fr/_pages/rub_infopro_recom06.html consulté le 07/02/2018.
2. Berntorp E, Andersson NG. Prophylaxis for hemophilia in the era of extended half-life factor VIII/Factor IX Products. Semin Thromb Hemost 2016;42(5):518-25.
3. Oldenburg J. Optimal treatment strategies for hemophilia: achievements and limitations of current prophylactic regimens. Blood 2015;125(13):2038-44.
Nouveaux articles bientôt disponibles !
Inscrivez-vous pour en être averti !