Pourquoi parler de la douleur ?

La douleur est très présente dans la vie de nombreuses personnes hémophiles, qui ont tendance à la minimiser et à ne pas en parler (1-3).

En cas de douleur, présente ou ressentie dans les semaines/mois précédents, il est essentiel de la signaler au médecin ou à l’équipe soignante. Pour cela, il peut être utile de noter chaque épisode douloureux.

Cela aidera l’équipe soignante à comprendre la nature de votre douleur, savoir à quel point vous avez mal et comment la douleur gêne vos activités. Elle pourra alors vous proposer une solution adaptée pour soulager la douleur.

 

Références :
1. Tagliaferri A, et al. Pain assessment and management in haemophilia: A survey among Italian patients and specialist physicians. Haemophilia 2018;24(5):766-773.
2. Million M, et al. Recherche sur la douleur vécue par l’enfant hémophile sévère. 2000. http://pediadol.org/Recherche-sur-la-douleur-vecue-par.html
3. Rambod M, et al. Pain Experience in Hemophilia Patients: A Hermeneutic Phenomenological Study. Int J Community Based Nurs Midwifery. 2016 Oct;4(4):309-319.
Nouveaux articles bientôt disponibles !
Inscrivez-vous pour en être averti !