Que faire en cas d’hémarthrose ?

En cas d’hémarthrose, suivez les consignes qui vous ont été fournies par votre équipe soignante. N’hésitez pas à prendre contact avec elle pour savoir ce que vous devez faire en fonction de votre situation personnelle.

Dès la survenue d’une hémarthrose, l’objectif est d’arrêter le saignement le plus rapidement possible (1). Pour cela il est important de repérer les signes annonciateurs le plus tôt possible et d’en avertir l’équipe soignante (1). Chez la plupart des personnes, l’hémarthrose se traduit par un picotement et une raideur au niveau de l’articulation (1).

L’arrêt du saignement nécessite l’administration de facteur anti-hémophilique afin d’en augmenter la quantité dans le sang et d’aider celui-ci à coaguler (1,2).

Le soulagement des symptômes peut se faire en appliquant le protocole RICE (2,3) :

 

Références :
1. Fédération Mondiale de l’Hémophilie. Lignes directrices pour la prise en charge de l’hémophilie. 2e édition. Blackwell Publishing Ltd., 2012.
2. Société canadienne de l’hémophilie. Guide à l’intention des familles. 2010. Disponible sur www.hemophilia.ca
3. Cockenpot E, et al. Lésions musculosquelettiques dans l’hémophilie. Traité EMC Radiologie et imagerie médicale – musculosquelettique – neurologique – maxillofaciale 31-191-A-10, 2012.

 

Nouveaux articles bientôt disponibles !
Inscrivez-vous pour en être averti !